Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 00:06
Avant le climate-gate

terre.1Avant l'affaire du Climategate,  un rapport sur le changement climatique de l’Institut de recherche sur les impacts du climat de Potsdam, en Allemagne affirme que le réchauffement climatique est pire que prévu par le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) et pourrait atteindre 7 degrés en 2100.

Etrange révélation à quelques jours du sommet de Copenhague. L’idée est de faire monter la pression sur les décideurs politiques afin qu'ils cèdent aux sirènes de l'élite mondiale et de leur idéologie néo-lobbique.


Pour enfoncer le clou !C’est le quotidien "Ouest France" qui affiche en première page, une photo d’une ville sous les eaux et titrant   «  Le climat change, l’exode les menace ».
Les médias de masse , médias soumis à l'élite gouvernante , ont choisi la stratégie de la peur, de la tension afin de trainer les climatologues septiques dans la boue et de faire accepter à la population ce gros mensonge basé sur aucune preuve scientifique "non truquée" (rire).

Je vous invite tous à lire les articles précédents  " Vous avez dit réchauffement climatique?".



Un scandale qui dérange


A la manière du nuage de Tchernobyl, le scandale du climategate s’est arrêté aux frontières de  l’hexagone. Climategate, qu'est-ce que c'est ? Il y a plusieurs semaines des hackers ont récupéré des milliers de données, mails, dix ans de conversations entre scientifiques récupérées dans les ordinateurs d’un centre de recherche anglais. Aux Etats-Unis, et en Angleterre, l’affaire a fait l’effet d’une bombe. Certains mails laissent, en effet, supposer que des scientifiques se seraient entendus pour ne pas diffuser certaines informations qui allaient à l’encontre des thèses du réchauffement climatique.
Rappelons-le, le Cimate Research Unit (CRU) est une unité qui joue un rôle majeur au sein du Groupe Intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Il est le principal centre de recherche climatique de l’ONU et, à ce titre, intervient dans de nombreuses politiques publiques. Cette affaire aurait ainsi dû, naturellement, faire l’objet d’une analyse approfondie ou du moins susciter quelques questionnements quant à la véracité des faits scientifiques que l’on nous assène comme vérité absolue. Il n’en rien. Les médias français se sont largement attachés à passer sous silence cette affaire ou à en minimiser la portée.
Pourtant, l’authenticité des faits n’est semble-il pas à remettre en cause. Dans un communiqué de presse, l’Université d’East Anglia reconnaît non seulement avoir été piratée mais aussi que ces échanges sont bel et bien authentiques. La seule défense du GIEC a été de marteler que les e-mails et documents cités comme preuves ont été sortis de leur contexte. Malgré cela, étrangement, les médias continuent à remettre en cause l’authenticité de ces e-mails.


Pourquoi?


Les révélations des pirates informatiques qui se sont introduits, fin du mois de novembre dans les serveurs de l’unité de recherche climatique (CRU) de l’université d’East Anglia (Royaume-Uni) ont discrédité une part de la profession et mis en lumières que certains scientifiques ne travaillaient pas vraiment pour la découverte de la vérité scientifique. Bien au contraire les nombreux mails dévoilés exposent au grand jour que ces dits "scientifiques" travaillent pour les lobbies.
Mais surtout, cette affaire dévoile la volonté une fois de plus de grands groupes d'influence, de diriger les grands sommet, de garder un pouvoir absolu sur tous les fronts, et en plus de nourrir leur économie, de s'adonnent à mettre en place à petit feu, ce que eux même appellent "le gouvernement mondial" (cf Van Rompuy, Bilderberg, Rockefller).
L'enjeu est donc bien plus important.



Face à un tel scandale, face à cette tyrannie intellectuelle, nous ne pouvons pas nous taire.




Vidéo dévoilant encore la main mise du pouvoir sur les médias, même sur ceux qui veulent faire correctement leur travail.  Climate-gate ou la vérité qui dérange:




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bingo 18/12/2009 16:26


Putain d'autorité et de censure, c'est abusé


pirate 17/12/2009 14:32


sympa la vidéo, faut -il sans cesse répéter que les médias ne sont pas libres?


La Libre dépêche


 indiscret, bavard, le Cancanier  ce site, libre où vous pourrez piocher l'information, celle là même que l'on essaye souvent de vous cacher ou de vous interpréter.