Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 01:58

L'affirmation que la connaissance dans la société actuelle reste la seule arme encore valable face à tant de manipulation et d'embrigadement est un fait.
La manipulation pour l'aliénation, ou comment diriger correctement, comment avoir tous les pouvoirs, comment dicter les modèles de société face à une population intelligente et révoltée?
Impossible.
Il faut pour cela la rendre plus docile, lui ôter les outils de réflexion et de connaissance, l'élite gouvernante
pour ce but a fait en sorte de détruire la singularité et de remettre aux normes ceux qui étaient en marge, de créer une société où tout individu sera semblable à autre, où seulement une minorité pourrait prendre conscience de ce qui l'entoure.

 

 C'est ainsi que l'on assiste à une criminalisation de la résistance.

DSCF0319bis

Criminaliser les résistances à l’ordre marchand, les traquer et les capturer publiquement permet au gouvernement de se mettre en scène comme protecteur de la population tout en facilitant l’avancée du capital.

Les montages médiatico-policiers menés depuis un an contre des militants anti-impérialisme doivent être analysés sur ce principe. Ils constituent un rouage important de l’appareil répressif qui accompagne la marchandisation du territoire.

 

  

" Un montage médiatico-policier consiste à désigner un «ennemi du peuple» et à promouvoir «l’esprit de défense dans la population», il dérive d’une coopération approfondie entre des réseaux de journalistes, de magistrats, de policiers et de politiciens.

Le but étant de rationaliser et de rentabiliser le quadrillage politique, d’inciter à participer à la surveillance, à sous-traiter la répression, à se dissocier des «suspects», à s’auto-contrôler. En pratique, cela revient à médiatiser sur la longue durée l’existence d’une «mouvance clandestine, cachée dans la population et risquant de passer à l’action», d’interpeller périodiquement des «présumés terroristes» puis d’organiser un «gros coup», une rafle collective dont la couverture médiatique aura été rigoureusement réglée.

La forme de ces montages a un lien avec la manière dont on veut contrôler, séparer le peuple et éparpiller ses forces. Les figures de «l’islamiste» et du «casseur» tentent de légitimer l'occupation, la division et la rénovation (destruction) des quartiers populaires, elles doivent dissuader le reste de la population de soutenir les résistances qui s’y développent. 

Pour soumettre la radicalisation des luttes et empêcher la jonction des révoltes des quartiers et des universités, on a brandi la figure de «l’ultra-gauche» Mathieu Rigouste Docteur en socio-histoire et chercheur à Paris 8. Auteur de L’ennemi intérieur. La généalogie coloniale et militaire de l’ordre sécuritaire dans la France contemporaine, La Découverte, 2009.


 

La Grèce est le laboratoire du démantèlement social, de ce qui nous attend toutes et tous demain. Cette politique est menée par tous les partis institutionnels, des bourgeois pur sucre au sociaux-libéraux, par tous les gouvernements, par toutes les institutions du capitalisme globalisé.

Il n’y a qu’une voie pour faire reculer cette politique de barbarie capitaliste : l’action directe populaire, la généralisation du mouvement de grève et les manifestation d’un bout à l’autre de l’Europe.

Pour faire tomber l'oligarchie marchande, il ne reste qu'une solution : L'insurrection.

 


"Ô Gentilshommes, la vie est courte. Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des rois."

William Shakespeare.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

salamalèque 18/06/2010 15:13


L'ultra-gauche désignée comme ennemi du peuple ? Et pourquoi pas Le Pen encensé par l'Huma pendant que vous y êtes ? Quant à la "criminalisation" des résistances, je ne sais pas si vous êtes au
courant mais votre blog n'a toujours pas été fermé...


El juno 21/05/2010 00:24


On nous avait pourtant bien martelé que les terroristes étaient bazanés, islamo-truc-beurk.
On nous a jamais dit qu'il étaient des pontes en smoking.

il n y a plus de pilotes dans les avions en Capitalie, que des terroristes en costard!

Courage le costaud et merci pour l'article
Cordialement,
un ami révolutionnaire...


Carline 20/05/2010 22:05


On transforme des dictateurs en gentils dirigeants, des groupes d'influences malsains en institutions, des actions de guerre en action de paix, des attentats en chasse au pétrole.
Pas étonnant que le gentil soit diabolisé pour qu'on évite de lui accorder crédit.

Malheureux soit-elle , cette société du plus riche et du plus puissant.

Merci pour l'article

Cordialement,
Carline


Do 20/05/2010 10:29


Ce qui ne plaît pas est placé au rang de méchant. Aujourd'hui l'islam est transformé, les musulmans sont devenus des méchants (en Palestine par exemple) où Hollywood produit de nombreux film où les
arabes sont méchants (ça pousse à reflexion). Dire qu'il y a quelques années, dans le même genre de film, les russes occupaient cette place. Je suis du coté des opprimés, donc des faibles, il faut
toujours défendre ceux qui sont brimés.


eugène 20/05/2010 02:51


Soutien à la Grèce.
Ils luttent mais le FMI et l'eurogroup, cette dictature économique n'en a que faire.
Combien de temps avant que la France ne succombe à cette oligarchie?

Alors luttons!!


La Libre dépêche


 indiscret, bavard, le Cancanier  ce site, libre où vous pourrez piocher l'information, celle là même que l'on essaye souvent de vous cacher ou de vous interpréter.