Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 23:27

Comme annonçé, la réunion 2010 du groupe Bilderbeg a eu lieu du 3 au 6 juin à Sitges en Espagne, une petite station balnéaire à 30 km au sud de Barcelone, dans un palace 5 étoiles jouxtant un golf, isolé de la zone touristique, l'hôtel Dolce Sitges.

Comme d'habitude, l'hôtel a été intégralement réservé par les Bilderbergers et vidé de ses autres clients avant la réunion, toute la ville a été bouclé et une zone de 10km a été encadré par tout un arsenal,de force de l'ordre. Protégée par 5000 policiers, militaires et agents des services secrets, les stars de l'illusion démocratique et de la gouvernance mondiale ont tenu leur réunion.

 

Le Groupe de Bilderberg réunit l'élite mondiale de la finance, de l'économie, de la politique et des médias. Gouvernement mondial occulte, le Groupe de Bilderberg a conçu toutes les grandes étapes de la construction de l'Union Européenne, d'où la présence à chaque réunion de plusieurs commissaires européens ou du président de la Commission.

htel

  Malgré l'importance de premier plan des personnalités qui participent au Groupe de Bilderberg, les médias ne parlent jamais de ses réunions dont le contenu est gardé secret.

On note cette année la présence de 5 participants turcs (contre seulement 4 Français), signe que la Turquie, pays émergent puissant, est devenue plus importante que la France dans les affaires mondiales, et que son entrée dans l'Union Européenne est très proche.

  Autre fait marquant, l'absence de David Rockefeller, co-fondateur du Bilderberg. Agé de 94 ans, mais toujours en pleine forme jusqu'à présent, voyageant sans cesse à travers le monde, il a peut-être eu un petit malaise malgré la pillule de "super longévité" réservée à l'élite de l'élite, ou bien a-t-il décidé de commencer à passer la main...

Enfin, le secret autour du Groupe de Bilderberg et ses "meetings" commence à se fissurer sérieusement. Pour ne pas perdre leur crédibilité, les médias "mainstream" ne peuvent plus taire des sujets dont la moitié de leurs lecteurs ont entendu parler sur le net. Cette année, les sites du Figaro, de Marianne et de Rue89 ont parlé de la réunion, et l'AFP a publié une dépêche. Les sites des grands journaux britanniques (le Times, le Gardian et le Telepraph), des quotidiens espagnols comme Publico (qui critique le coût de 800.000 euros du meeting) et l'édition espagnole de 20 minutes ont couvert l'événement. Les télés espagnoles ont même réalisé des "directs" sur place. Pire encore pour les Bilderbergers, leurs réunions commencent a attirer des manifestants opposés au "nouvel ordre mondial". Ce n'est plus seulement Alex Jones et son mégaphone mais quelques centaines de personnes qui étaient présentes à Sitges.

 

 

 

Bilderberg2010Sitges 4

 

 

Bilderberg2010Sitges 6

 

 

Bilderberg2010Sitges 7s

 

Le secret n'en étant désormais plus un, le Groupe de Bilderberg a ouvert un site officiel alors qu'ils étaient la seule organisation de ce type à ne pas en avoir (la Trilatérale, le CFR ou le World Economic Forum de Davos ont depuis longtemps un site officiel).

 


Voici la liste officielle des participants:

-
Etienne Davignon, vice président de Suez-Tractebel, ex président de la Société Générale de Belgique, ex vice-président de la Commission Européenne, président du Groupe de Bilderberg
- Joseph Ackermann, président de la Deutsche Bank
- Marcus Agius, président de Barclays Bank, membre du conseil d'administration de la BBC (marié avec la fille d'Edmund Leopold de Rothschild)
- César Alierta, président du groupe de communication italien Telefónica
-
Joaquín Almunia, vice-président de la Commission européenne, commissaire européen à la concurrence (précédemment commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires), ex ministre socialiste du travail en Espagne dans le gouvernement de Felipe González
- Roger Altman, président et fondateur d'Evercore Partners, l'un des fonds d'investissement les plus actifs dans le monde
- Sonia Arrison, auteur et analyste politique
- Urban Bäckström, directeur général de la Confederation des entreprises suédoises
-
Francisco Pinto Balsemão, président du groupe de presse portugais IMPRESA, ancien premier ministre
-
Béatrix, reine des Pays-Bas
-
Franco Bernabè, président de Telecom Italia
-
Carl Bildt, ministre suédois des affaires étrangères
- Antti Blåfield senior, éditorialiste du journal finlandais Helsingin Sanomat
- Ana Botín, présidente exécutive de Banesto
- Svein Brandtzæg, président de la société norvégienne d'électricité Hydro ASA
- Oscar Bronner, rédacteur en chef du quotidien autrichien Der Standard
- Ru?en Çakir, journaliste turc
- Gordon Campbell, premier ministre de la Colombie Britannique
- Jaime Carvajal Urquijo, directeur de Advent International
-
Henri de Castries, président d'AXA
-
Juan Luis Cebrián, président et co-fondateur du quotidien espagnol El Pais, membre du conseil d'administration du journal Le Monde
- Gustavo A. Cisneros, président de Cisneros Group of Companies
- W. Edmund Clark, président de TD Bank Financial Group
- Timothy C. Collins, président de Ripplewood Holdings
- Fulvio Conti, président du conglomérat italien Enel
- George A. David, président de Coca-Cola
- Anders Eldrup, président de DONG Energy
- John Elkann, président de Fiat
-
Thomas Enders, président d'Airbus
- José M. Entrecanales, président d'Acciona
- Ulrik Federspiel, vice-président de Global Affairs, Haldor Topsøe
- Martin S. Feldstein, professeur d'économie à l'université de Harvard
- Niall Laurence A. Tisch Ferguson, professeur d'histoire à l'université de Harvard
- Heinz Fischer, président de Federal
- Paul Gallagher, Attorney General aux Etats-Unis
-
Bill Gates, fondateur et administrateur de Microsoft
- Philip H. Gordon, sous secrétaire d'état américain pour les affaires européennes et asiatiques
- Donald E. Graham, président groupe de presse Washington Post Company
- Karel de Gucht, Commissaire européen
- Damla Z. Gürel, conseiller spécial pour les affaires européennes auprès du président turc
-
Victor Halberstadt, professeur d'économie à l'université de Leiden (Allemagne), conseiller international de Goldman Sachs, président de l'International Institute of Public Finance, ancien secrétaire général honoraire du Groupe de Bilderberg
-
Richard C. Holbrooke, envoyé spécial de Barack Obama en Afghanistan et au Pakistan
- Jan H.M. Hommen, président de la banque ING Group
- Robert D. Hormats, sous secrétaire d'état américain pour l'économie, l'énergie et l'agriculture
- Jan Huyghebaert, président du directoire de KBC Group
- James A. Johnson, vice-président de Perseus
-
Jyrki Katainen, ministre des finances de Finlande
- John M. Keane, Senior Partner, SCP Partners
- John Kerr, membre de la Chambre des Lords, administrateur de Royal Dutch Shell
-
Henry A. Kissinger, président de Kissinger Associates, ex ministre des affaires étrangères et conseiller à la sécurité nationale de Richard Nixon
- Klaus Kleinfeld, président de Alcoa (n°1 mondial de l'aluminium)
- Mustafa V. Koç, président du groupê turc Koç Holding
- Henry R. Kravis, Founding Partner, Kohlberg Kravis Roberts & Co.
-
Marie-Josée Kravis, membre du think tank américain Hudson Institute
-
Neelie Kroes, Commissaire européenne
- Eric S. Lander, président et directeur du Broad Institute of Harvard and MIT
-
Anne Lauvergeon, présidente du groupe nucléaire français AREVA
- Bernardino León Gross, directeur de cabinet du premier ministre espagnol Zapaterro
- Peter Löscher, président du directoire de Siemens
- Birger Magnus, président de Storebrand
- Peter Mansbridge, journaliste au Canadian Broadcasting Corporation
- Jessica T. Mathews, président du think tank américain Carnegie Endowment for International Peace
- Frank McKenna, administrateur de TD Bank Financial Group
- John Micklethwait, rédacteur en chef de The Economist
-
Thierry de Montbrial, président du think tank français IFRI
-
Mario Monti, ex commissaire européen, président de l'Universita Commerciale Luigi Bocconi
- Dambisa F. Moyo, économiste et auteur de livres
- Craig J. Mundie, Directeur de la recherche et de la stratégie chez Microsoft
- Egil Myklebust, ancien président du directoire de SAS Norsk Hydro
- Moisés Naím, rédacteur en chef de Foreign Policy
- Juan María Nin Génova, président de la banque espagnole La Caixa
-
Paul Nyrup Rasmussen, ex premier ministre social-démocrate du Danemark
- John Oldham, National Clinical Lead for Quality and Productivity
- Jorma Ollila, président de Royal Dutch Shell
- Peter R. Orszag, ministère américain du budget
- Tuncay Özilhan, président du groupe turc Anadolu Group
-
Tommaso Padoa-Schioppa, ex ministre italien des finances, président de Notre Europe
- George Papaconstantinou, ministre grec des finances
- Sean Parker, Managing Partner, Founders Fund
- Frank H. Pearl, président de Perseus
-
Richard N. Perle, membre du think tank américain American Enterprise Institute for Public Policy Research
- Ignacio Polanco, président du groupe de médias espagnol Grupo PRISA
- J. Robert S. Prichard, président de Metrolinx
- Bernard Dean Ramanantsoa, président de l'école de commerce française HEC
- Paulo Rangel, député au Parlement européen
- Heather M. Reisman, président de Indigo Books & Music Inc.
- Lars Renström, président de Alfa Laval
- Alexander H.G. Rinnooy Kan, président du Social and Economic Council of the Netherlands
- Gianfelice Rocca, président de Techint
- Inciarte Matías Rodriguez, vice-président exécutif de la banque espagnole Grupo Santander
- Charlie Rose, producteur à Rose Communications
- Robert E. Rubin, vice-président du Council on Foreign Relations, ex secrétaire américain au Trésor (ministre des finances)
- Suzan Sabanci Dinçer, président de la banque turque Akbank
- Paolo Scaroni, président de la compagnie pétrolière italienne ENI
-
Eric Schmidt, président de Google
- Rudolf Scholten, membre du directoire exécutif de la banque autrichienne Oesterreichische Kontrollbank
- Olaf Scholz, vice-président du SPD (parti social-démocrate allemand)
- Josette Sheeran, directrice exécutive du programme alimentaire mondial des Nations Unies
-
Javier Solana, Haut Représentant pour la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) de l'Union Européenne, ex secrétaire général du Conseil Européen, ex secrétaire général de l'OTAN
- Sofia, reine d'Espagne
- James B. Steinberg, directeur de cabinet de la Secrétaire d'Etat américaine Hilary Clinton
- Björn Stigson, président du World Business Council for Sustainable Development
-
Lawrence H. Summers, directeur du National Economic Council, ex président de l'université d'Harvard
-
Peter D. Sutherland, administrateur de Goldman Sachs, président du think tank European Policy Centre, président de la section Europe de la Commission Trilatérale, membre du comité de direction du Groupe de Bilderberg, ex commissaire européen chargé de la concurrence, ex président de Allied Irish Banks.
- Martin J. Taylor, président de la multinationale de biotechnologies Syngenta International
- Fernando Teixeira dos Santos, ministre des finances du Portugal
- Peter A. Thiel, président de Clarium Capital Management
- Loukas Tsoukalis, président de ELIAMEP
- Gertrude Tumpel-Gugerell, membre du directoire exécutif de European Central Bank
- Christine A. Varney, assistante de l'Attorney General américain pour la lutte anti-trusts
-
Daniel L. Vasella, président de la multinationale pharmaceutique Novartis
-
Paul A. Volcker, président de l'Economic Recovery Advisory Board, ex ministre des finances de Ronald Reagan
- Peter Voser, président de Royal Dutch Shell
- Björn Wahlroos, président de Sampo
- Francis A. Waldvogel, président de Novartis Venture Fund
- Jacob Wallenberg, président de Investor AB
- Nout Wellink, président de De Nederlandsche Bank
- Bing F.J. West, écrivain
- Shirley Williams, membre de la Chambre des Lords
-
James D. Wolfensohn, président Wolfensohn & Company, ex président de la Banque Mondiale
-
José Luis Rodríguez Zapatero, premier ministre d'Espagne
- Dieter Zetsche, président de Daimler
-
Robert B. Zoellick, président de la Banque Mondiale

Rapporteurs:
- Vendeline von Bredow, journaliste de The Economist
- Adrian D. Wooldridge, journaliste de The Economist

 

 

 


Bilderberg 2010 in Sitges

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pete 06/10/2010 21:07


Et le pire, c’est que certaines personnes ne le comprennent pas assez…
La dernière fois que j’ai sortit « le président du conseil européen n’a pas été élu » lors d’un repas d’entreprise, personne n’a réagit…
Comme sous Staline, le peuple naïf croit que les pires atrocités du pouvoir sont un petit mal sûrement nécessaire et pas si grave que ça devant les autres nécessités…
Pauvre Europe… pauvre France…


Seb 30/09/2010 13:26


Mais merde, on avance dans l'ombre , dans la biométrie, la vidéo surveillance, la RFID, le gouvernement mondial, et le cercle est tellement puissant, qu'aucun média ne peut faire part de ce genre
d'informations, c'est malheureux...

Courage Léthé


AC/A/0G 21/09/2010 23:10


Une telle puissance ne se vaincra pas de front, mais comme l'avait déjà compris Epéios, de l'intérieur.

N'oublions pas que la révolte est notre force et le savoir notre meilleure arme.


Bdm 20/09/2010 09:55


Tu gères mec! c'est un très bon article!


Jeannot 20/09/2010 00:28


Les médias commencent seulement à en parler, mais je crois qu'il est déjà trop tard, la machine est en marche...
Elle nous écrase et nous luttons juste pour ne pas mourir tout de suite assujettis au pouvoir.

Ce n'est qu'une question de temps


La Libre dépêche


 indiscret, bavard, le Cancanier  ce site, libre où vous pourrez piocher l'information, celle là même que l'on essaye souvent de vous cacher ou de vous interpréter.