Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 14:52

 Tout comme dans le célèbre roman "1984" de George Orwell, les Indiens pourraient bientôt vivre dans une société où chaque être humain est contrôlé.

Bien que cette idée soit déjà pratiquée en Europe et aux États-unis depuis bon nombre d'années avec les vérifications des données bancaires, le fichages des vidéos, des déplacements et des nombreuses intrusions dans la vie privée, sans compter le fichage des données personnelles et des communications .

Nous assistons là aux prémices d'un nouvel état de contrôle digne du roman Le Meilleur des mondes d'Aldous Huxley ou encore de 1984 de George Orwell.


La puce rfid est vraiment toute proche... 

RFID : la puce qui fait froid dans le dos

 

En effet, ces pauvres indiens pourraient se voir affublés d’une série d’éléments d’identification, allant de la prise des empreintes digitales à celle de l’iris (clin d’œil au film Minority report  ?). Ce projet, baptisé Aadhaar, a été développé par l’organisme Indien Uidai (Unique Identification Authority of India), sous la demande du gouvernement indien qui souhaite mettre en place un système d’identification unique pour tous les résidents d’Inde. Chacun aura donc son « numéro unique ».


fichage-liberation-du-codebarre3Uidai a publié son rapport de création de projet, très ludique et contenant même des dessins visant à illustrer ses propos.
« You are unique ». Le rapport commence ainsi. En expliquant qu’il est parfois difficile d’établir sa propre identité, et pour les autres de la vérifier, et ce malgré tous les documents utilisés jusqu’ici à ces fins (carte d’identité, passeport, permis de conduire, actes de naissance).
S’ensuivent les modalités de vérification de l’identité par le système Aadhaar. Il sera composé d’éléments personnels et biométriques : les informations habituellement présentes sur les papiers d’identité auxquelles s’ajoutent des empreintes digitales des dix doigts, une photographie faciale ainsi qu’une capture de l’iris, procédé novateur.
Le rapport explique que grâce à ce procédé chacun pourra ouvrir un compte en banque, obtenir une connexion téléphonique, acheter un bien immobilier sans s’en faire exproprier et même recevoir l’aide alimentaire accordée par le gouvernement aux plus déshérités. En revanche, en ne se soumettant pas à ce système, chacun risque de se retrouver dans la situation de Vijay R., qui se retrouve sans logement parce qu’il était en concurrence avec qui A.R. Vijay, lui, a adhéré à Aadhaar (1) !
Ce projet contient de nombreux risques de déviance. Si les autorités affirment que les données personnelles seront protégées au dépôt central des données d’identification, l’Uidai conserve le droit d’en autoriser l’accès non seulement aux services de renseignements, mais aussi à n’importe quel ministère. Ainsi, dès lors qu’un suspect ou un opposant politique fera appel à un service qui nécessite l’usage d’Aadhaar, il pourra aussitôt être repéré par la police.
Bien évidemment, le gouvernement indien étant « la plus grande démocratie du monde », chacun aura le choix de se soumettre ou non à cette nouvelle forme d’identification.

Simplement, les nouvelles lois liées Aadhaar indiquent que le « numéro unique »  est obligatoire pour recevoir l’aide alimentaire, et pour obtenir un travail...

 

Quand on connait l'intérêt porté par les dirigeants de ce nouvel ordre mondial marchand, il advient légitime de se demander si l'Inde n'est pas un model test, ou témoin avant de lancer les pays occidentaux dans une phase finale d'aliénation et de contrôle.

Ces nouvelles trouvailles totalement liberticides n'ont pas l'air de choquer, puisque les gouvernements, soutenus par les tasks forces des mondialistes apatrides, patrons de grandes multinationales ou de banques (dictant aux politiques des schèmes, des idéologies et des models de vie) ont trouvé le moyen de faire passer cela comme une protection des individus face à toute forme de terrorisme ou d'opposition.

 

Les montages médiatico-policiers consisteront tout simplement à désigner un «ennemi du peuple» comme en Inde celui qui ne s'est pas soumis au système se verra effacer tout simplement de la société, ne pouvant plus "acheter" , plus "travailler" plus "vivre". Mais après cela, on dit aux citoyens qu'ils ont encore le choix!!

Vous pensez encore avoir le choix? Vous n'en n'avez plus que l'illusion...

 

Avec cette nouvelle forme de contrôle, les populations seront ancrées encore un peu plus dans ce paradigme chimérique qu'est la nouvelle société marchande.


Sources: www.affaires-strategiques.info/

 

 

Advienne que pourra

Partager cet article

Published by Léthé - dans Contrôle
commenter cet article

commentaires

Totoff 22/06/2011 18:05


Quel article intéressant ! Mais quel domage qu'il ne soit pas de vous...
Eh oui, c'est là le miracle d'Internet ; en cherchant sur google un article que j'avais écrit en date du 7 janvier sur un autre site internet, voilà que je tombe sur le "vôtre" : même titre (ce qui
m'a attiré sur votre page), et exactement le même article repris au mot près, auquel vous avez simplement ajouté quelques lignes.
Je trouve cela plutôt flatteur, néanmoins, sachez que la moindre des corrections aurait été de reformuler, ou du moins, de citer votre source ...
Cela dit, sans rancune !


Léthé 29/06/2011 02:04



Bonjour,


Tout d'abord je souhaitais m'excuser pour cette réponse tardive, aussi sincère soit-elle. J'ai pour habitude de me battre pour mes idées et de défendre ce que l'on essaye de
détruire   chaque jour.  Or l'inspiration,  bien qu'elle puisse être reprise, est une richesse qu'il serait judicieux de préserver, par
exemple en citant l'auteur au préalable. C'est pourquoi je suis à la fois étonné, et gêné de lire votre commentaire.


En effet, j'ai pour accoutumance de citer une personne ou un organisme lorsqu'il m'arrive de reprendre les dires de ces derniers. Alors je vous prie de bien vouloir m'en excuser et de constater
le changement immédiat auprès de ce présent article. A noter que vous avez bien fait de trouver cela flatteur!


Bien cordialement,


Léthé



Hindustani 15/03/2011 17:31


Et au fait je vois bien! Je travaille pour l'Inde depuis plusieurs années et je lis beaucoup de livres au sujet de la géopolitique de l'Inde! J'oubliais....je suis fiancée à un indien!!!!


hindustani 15/03/2011 17:28


Ce rire est loin d'être agréable! C'est nerveux! Je suis une patriote autant pour la France que pour l'Inde!

Ce qui peut me rendre cynique, c'est que les européens critiquent l'Inde sans la connaître et quand je lis des anneries pareilles, ça ne me fait pas plaisir ..... et surtout au plus haut point!

Ce site est superbe car je suis aussi libre penseuse mais comme le dirait l'un de mes auteurs préférés au sujet de l'organisation internationale, c'est qu'il faut lire plusieurs sujets, écouter les
autres sur ces sujets et surtout prendre du temps pour réfléchir pour se demander si c'est plausible!


hindustani 11/03/2011 22:48


Ce qui me fait rire avec vos idées, c'est que vous ne connaissez même pas le monde indien!

Qui est-ce qui est sur internet à longueur de journée? Qui est ce qui ne sait pas éplucher une pomme de terre? Qui sait qui ne sait pas comment on fait un pantalon? Qui est-ce qui a un ipod? Une
carte bancaire? (Très très peu de gens ont une carte bancaire en Inde!!!hum!Ils paient tous la plupart du temps en liquide!)

Eh oui! C'est nous, les européens, ce ne sont pas les indiens ! ! !

Vous me faites vraiment rire! Vous vivez sur votre petit nuage! Le monde de l'international et le monde sur le net ce sont deux mondes différents!

Ayez l'esprit critique et faites que vos idées soient buvables avant de les écrire!


Léthé 13/03/2011 23:03



Qu'est ce qui est censé être le plus risible d'après vous? L'âne de buridan qui est contraint de mourir car il est dans l'incapacité de choisir entre boire et manger, ou les dires naîfs d'un ovin
pensant que la vie n'a jamais été aussi belle et bien organisée que par nos admirables dirigeants?


Il semblerait que la dénomination de "Saint Thomas" soit un euphémisme vous concernant. Allez donc dire à ces pauvres indiens (que je n'ai jamais dénigrer) que ce projet n'est qu'une vétille
inventée par des fous négationnistes : uidai.gov.in


Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.


 



Lulu 16/01/2011 18:30


l’espionnage, la délation, l'accumulation de données, le flicage,,le fichage,les écoutes diverses sont bien réels depuis très très longtemps, quant on regarde les pages internet qui sans même que
l'on ait besoin de s'inscrire, nous envoie des pubs de rencontre, d'objet locamiser jusqu'à la ville où on habite!!
Alors imaginez vous des capacités militaires et du pouvoir des gouvernement !!


La Libre dépêche


 indiscret, bavard, le Cancanier  ce site, libre où vous pourrez piocher l'information, celle là même que l'on essaye souvent de vous cacher ou de vous interpréter.