Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 00:55

"We are Anonymous

We are legion

We don't forget

We don't forgive

Expect us"

 

3HCbMZ.pngAprès les insoumis et les indignés, c'est au tour des hackers de défier l'oligarchie mondiale. 

Aujourdh'ui, chaque personne ne représente qu'une consommation de plus, chaque individu est transformé en machine, en mouton, en esclave acceptant son rôle de consommateur passif face à la réalité de la société.

Cette vision, d'un individu assujetti au pouvoir marchand, tel un pantin sans puissance face à un lobbying omnipotent en agace plus d'un.

Le groupe de hackers Anonymous s'allie au groupe Lulz security aujourd'hui pour rejoindre la lutte contre le nouveau despotisme financier faisant un appel aux hackers du monde entier pour attaquer gouvernements, banques et grandes multinationales.

C’est une véritable déclaration de guerre contre les institutions dominantes qui souhaite imposer leur shémas de société et leur loi sur Internet.  Les gouvernements veulent assoir leur domination sur le web, devenu un des seuls moyens libres d'expression encore existant. Se dressent alors contre eux une horde de diverses révolutionnaires, hackers, et pirates aux élans libertaires. L’opération se nomme Anti-Security (#antisec sur Twitter et IRC).  Un autre groupe de hacker, Cyber Army of Iran a également rejoint le mouvement ce lundi après-midi. 

Les priorités sont simples : récupérer et diffuser le plus d’informations gouvernementales confidentielles possible, et attaquer les multinationales et autres cartels liberticides. Le détournement de sites gouvernementaux est de même encouragé. Les hackers-activistes menacent également quiconque tentera de censurer leur action.

L’opération est édifiante, cela ressemble à un film de science fiction où tout à coup les places financières, banques, les transports sont paralysés. Difficile de dire jusqu’où cela peut aller. Il ne faut juste pas les sous-estimer. Les dégâts peuvent être colossaux, qu'ils soient financiers, ou même matériel. A titre d’exemple, on estime à 17,5 milliards d'euros les pertes de Sony causées par ses mésaventures avec des hackers depuis trois mois; sans oublier la destruction des centrifugeuses nucléaires en Iran il y a quelques semaines.

L’opération Anti-Security se dit volontiers révolutionnaire, allant jusqu’à revendiquer une certaine parenté avec le Mai 68 français. En outre, il est clair qu’aujourd’hui les hacktivistes moteurs de ce mouvement sont activement recherchés.

Il faut savoir qu’Anonymous avait déjà mis en garde l’Otan, qui considérait l’organisation comme une menace. Les hacktivistes avaient répondu par un joli : « Ce n’est plus votre monde désormais. »

Il serait dommageable d'oublier le rôle qu'a joué cette armée de l'ombre dans la révolution arabe et dans la propagation des images, et informations concernant les révoltes actuelles.

Depuis quelques années, plusieurs mouvements citoyens ont vu naître une nouvelle forme de cybermilitants, bien décidés à mettre leurs compétences techniques au services de leurs idéaux.

 

"Ô Gentilshommes, la vie est courte... Si nous vivons, nous  vivons pour marcher sur la tete des rois" Shakespeare

 

 

 


 

 

 

 

Le communiqué de lulz security :

 

[ Salutations Lulzlizards,

Comme nous pouvons le constater, les gouvernements et les terroristes blancs qui veulent défendre la sécurité (whitehat security terrorists) continuent de dominer le monde et contrôlent l’océan qu’est internet. Bien assis dans leurs quais de cargo remplis d’un bulletin malhonnête, ils pensent que c’est acceptable de manipuler et d’asservir tous les vaisseaux en vue. Notre flotte de guerre Lulz Lizzard déclare donc une guerre immédiate et continue aux modérateurs qui veulent arracher nos libertés en cette année 2011.

Bienvenue à l’opération Antisec (#Antisec) – nous encourageons tout vaisseau, petit ou grand, à ouvrir le feu contre tout gouvernement ou agence qui croiserait leur route. Nous soutenons entièrement l’utilisation du label « Antisec » contre tout défaçage de site gouvernementaux ou tout graffiti artistique dans la rue. Nous t’encourageons à répandre le nom d’Antisec partout, pour qu’il devienne mémorable. Afin d’accroitre nos efforts, nous faisons désormais équipe avec Anonymous et tout navire de guerre affilié.

Que tu navigues de notre bord ou du bord adverse, que tu  nous en veuilles ou que tu désires ardemment bruler notre seul bateau, nous t’invitons à rejoindre la rébellion. Ensemble nous pouvons nous défendre nous mêmes pour que notre vie privée ne soit pas envahie par des gloutons cupides. Ton chapeau peut être blanc, gris ou noir, ta peau et ta race ne sont pas importantes. Si tu es au courant d’actes de corruption, révèle-les, sous la bannière d’Anti-Security.

Notre plus haute priorité est de voler et de publier toute information classifiée par les gouvernements, ce qui inclue les spouleurs de mail et la documentation. Les cibles principales sont les banques et les autres établissements de haut rang. S’ils essaient d’entraver notre avancement, nous anéantirons l’obstacle à coups de canon oints de sang de lézard (lizard).

C’est maintenant ou jamais. Montez à bord, nous vous attendons…

L’Histoire commence aujourd’hui

Lulzsecurity    ]


Partager cet article

Repost 0
Published by Léthé - dans Anonymous
commenter cet article

commentaires

Virginie Desbois 06/07/2011 00:43


hola !
voici une information qui risque d'intéresser tous les passionnés d'informatiques et autres curieux et soucieux des libertés :
les rencontres mondiales du logiciel libre à Strasbourg du 9 au 14 juillet
http://2011.rmll.info/
merci de faire suivre l'info.


alfredo 29/06/2011 21:06


Help us,DDoS 212.122.183.196 . (Bulgarian government site)


white hat 98.192.220.*** 22/06/2011 12:52


“Anonymous a décidé que votre organisation devait être détruite. Pour le bien de vos adeptes, pour le bien de l'humanité , nous vous expulserons d'Internet et anéantirons votre totalitarisme
primaire"


mouton révolté 21/06/2011 14:44


Tu soulèves une excellente question sur les données qu’ils pourront accéder. Comment vont ils les déchiffrer?!! Déjà, il n’y aura pas de document « Comment gouverner le monde.doc ou comment rendre
la population débile.doc ou comment supprimer toute la liberté.doc » dans leurs serveurs, il faudra très probablement que les docs soient étudiés par des pro dans les domaines (juristes, ingé,
journaliste d'investigation, etc…).


hunter 21/06/2011 14:21


Là où les actions les plus médiatisées des Anonymous étaient des attaques par deni de service (celles où l’on se sert de LOIC), Lulzsec en fait également mais surtout, revient à la figure classique
du hacking qui consiste à mettre à jour les failles dans la sécurité des réseaux informatiques. La guerre a commencé, c'est l'air de la révolution, sentez, respirez, ça vient!!!


La Libre dépêche


 indiscret, bavard, le Cancanier  ce site, libre où vous pourrez piocher l'information, celle là même que l'on essaye souvent de vous cacher ou de vous interpréter.