Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 01:03

Le bracelet électronique

La puce RFID sous-cutanée n'étant pas encore implanté de manière obligatoire, quoi de mieux qu'un bracelet électronique pour surveiller les individus suceptibles de "troubler" l'ordre établit, d'avoir des opinions allant à l'encontre de la pensée dominante?
Digne d'un roman de science fiction, ce bracelet électronique, initialement dévolu à la surveillance des criminels et délinquants sexuels, et désormais prévu dans le cadre du "suivi socio judiciaire"  destiné à ceux qui vont à l'encontre du système. Bien sur, les élites eux, générant des guerres pour du pétroles, des crimes contre l'humanité, des manipuations banquaires et j'en passe, ne sont pas surveillés...
Le PSEM (Placement sous Surveillance Electronique Mobile) va crescendo, étant donné que l'idée plait beaucoup à cette élite gouvernante.
Vingt mille adolescents de 15 à 17ans sous surveillance électronique voici le chiffre de l'an passé, un chiffre en augmentation de 50% en trois ans.

Ainsi, en Angleterre et au Pays de Galle, le port du bracelet électronique peut être imposé dès l’âge de 10 ans, afin de lutter contre les pratiques dites anti-sociales . Certains bracelets sont proposés aussi dans la surveillance d'individus suceptibles de troubler l'ordre établit, ou d'aller à l'encontre des projets de société.

En france, le ministère de la justice, a révélé la semaine dernière que l'objectif en 2010 est de parvenir à 6500 personnes placées sous surveillance électronique, soit une augmentation de 84%.

Or les études des psychiatres , psychologues et scientifiques montre à son égard un résultat presque nul et un effet neutre en terme de récidive. Alors, si ce bracelet est prouvé scientifiquement nul quant à la résolution des problèmes de "violences" et pour certains d'idéologie contradictoire, pourquoi sont-ils implantés? La simple envie de faire jou-jou avec une nouvelle technologie, ou un objectif plus malsain de fichage et traçage des soit disants "délinquants"?

Pour contrôler une pensée, et un comportement, n'est il pas utile de déstabiliser et de le surveiller?

 

 

Le bracelet taser-rfid

0912electronictag.1260882038La Société canadienne Lamperd Less Lethal a conçu il ya un an et demi un bracelet destiné à améliorer la sécurité des transports aériens. Le 1er juillet 2008, WashingtonTimes.com annonçait que le Département Américain de la Sécurité Intérieure (DHS) était très intéressé par ce bracelet dit “de sécurité”1 .

Il est ainsi envisagé de faire porter ces bracelets aux passagers des lignes aériennes: comportant une puce RFID, le bracelet permet de tracer les passsagers dans l’aéroport et durant le vol. Par ailleurs, il peut être commandé à distance pour envoyer une décharge électrique à un passager, comme le ferait un Taser (utilisant la technologie EMD Electro Muscular Disruption), et le neutraliser.

Paul S. Ruwaldt, un responsable du DHS, a écrit à l’inventeur de ce dispositif , en indiquant clairement que le gouvernement était intéressé par la capacité d’immobilisation à distance de ce bracelet.

Il y a tout juste une semaine, nous pouvons voir apparraître les premiers bracelets, dans les aéroports, à la télévision, dans des publicités, bref, le marché est lançé.

Son invention date quelque peu, malgré sa mise au point récente avec quelques modifications encore plus inquiétante comme la décharge personnalisé, sa publicité survenant dix jours à peine après la "tentative d'attentat" masqué par les USA, comment se laisser convaincre encore par la véracité du système.

L'aspect sécuritaire n'est devenu rien de plus qu'un aspect supplémentaire de contrôle, des comportements et des consciences. Il serait temps d'arrêter de gober la sémantique enjoliveuse de notre chère élite qui ne cherche rien de plus qu'à nous rendre aussi gentil et naif qu'un agneau, dans l'impossiblité de se déplacer librement sans être fiché,  dans l'incapacité de réfléchir plus qu'une publicité nous amenant à la consommation dans cette société éxclusivement marchande et illusoire.


 

 

1 Want some torture with your peanuts?

 

 

 

 

 

 

 

 

Version originale:

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Léthé - dans Contrôle
commenter cet article

commentaires

Bingo 23/01/2010 22:22


Cela fait quelques mois que je me disais que ça allait finalement bientôt péter, mais en vous lisant, je dois dire objectivement que vous êtes remarquable, ce n'est plus une révolte que je veux
faire, mais une révolution globale.
Il faut le détruire ce pouvoir, et vite

Merci pour tout


sophie 22/01/2010 19:10


Surveillés, contrôlés, fichés, manipulés, licenciés, violentés, et on nous demande de rester passif?
La seule solution est la révolution.


pyki 22/01/2010 15:50


« À l’avenir, ce sera « pas de puce, pas de TV ». Ils veulent créer une société de bannis qui refusent de prendre la puce, et qui peuvent être ensuite diabolisés et blâmés de tous les maux de la
société. Ils comptent sur la pression des pairs pour faire progresser une partie de leur agenda. Des clubs à travers l’Europe pucent déjà des personnes afin d’entrer dans les zones VIP.

Du côté de la sécurité et de la politique de cette équation, Tommy Thompson fait le tour des USA en préconisant « l’affectueuse » puce de sécurité.


Hulk 22/01/2010 01:08


Même si c’est comme d’hab, j’en reviens pas !!!!
Ces tarés arriveront toujours à me surprendre, c’est dingue, un bracelet taser comme carte d’embarquement !
Ho secours, ils sont devenus complètement malade.


La Libre dépêche


 indiscret, bavard, le Cancanier  ce site, libre où vous pourrez piocher l'information, celle là même que l'on essaye souvent de vous cacher ou de vous interpréter.