Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 02:24

 

Leadership Malsain

Comment créer une crise et en profiter pour se positionner en sauveur et en leader?

Les grandes institutions économiques proposent de venir en aide à la Grèce.

Une fois au bord de la faillite, bien entendu les pays en chute libre économique vienne quémander aux portes des grandes puissances, implorant leur aide. Cette oligarchie économique n'a plus qu'a poser ses conditions de tutelle.Cette véritable tutelle économique donne lieu à des partenariats bien spécifiques permettant aux maitres de la finance de peser dans la balance, de garder la main-mise, de garder le pouvoir absolu et d’exiger de ses sbires à peu près n’importe quoi.

 

grece15kh1

 

En réalité, c’est toute la géopolitique qui se transforme actuellement, et c’est le monde tout entier qui va en subir les conséquences.

La solution la plus simple donc après avoir accepter les ordres de l'élite mondiale consiste à demander (enfin à exiger plutôt) au peuple un nouveau sacrifice, celui de rogner sur ses salaires, ses aides sociales, sa retraite, sa santé…

Vous parlez d'embrigadement? Mais qu'est ceci?

 

 

La dictature économique 

Au mépris des droits du Parlement et de la volonté des peuples, la Commission européenne, l’Eurogroupe et la BCE ont proposés, mercredi soir, de placer la mise sous tutelle économique des seize pays de la zone euro.

Les marchés ont conduit l’euro au bord du gouffre, mais qui vient à la rescousse?

Le président de la Commission a présenté une communication sur le "renforcement de la coordination des politiques économiques" premiers pas vers la création d'un "gouvernement économique" dont le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro, réuni vendredi à Bruxelles, a souhaité la création.

Le projet à le mérite d’être clair : à brève échéance, les budgets des pays de la zone euro seront entièrement contrôlés et décidés par un « triumvirat », composé de la Commission européenne, de la Banque Centrale Européenne et de l’Eurogroupe.

La dette est un mirage destiné à créer une stratégie de choc afin de détourner toujours plus d’argent vers le cartel bancaire, argent payé par les impôts du peuple et les restrictions du niveau de vie . La population inculte des phénomènes de création monétaire ne comprend rien à ce qui lui arrive. Les politiques créent le « choc » et feignent d’apporter la « solution » pour une meilleure gouvernance .

Plus que jamais, nous devons garder à l’esprit ce fait d’expérience que l’action de quelques individus, ou de groupes humains très restreints, comme le groupe Bilderberg peut, avec un peu de chance, de rigueur, de volonté, avoir des conséquences incalculables.

 

 

Le mirage de la dette


Le but en est une intégration économique européenne forcée,la fin des États-nations avec comme pour la Grèce un coup d’état feutré qui autorise dorénavant le ministre des finances grecques à faire passer avec force de loi les décisions prises par Strauss-Kahn et Van Rompuy (présenté par le groupe Bilderberg) pour faire payer la populas.
C’est la sacralisation d’une dette illégale et anticonstitutionnelle obtenue avec l’aide de gouvernements complices.
Il ne s’agit pas de  "Sauver la Grèce" et encore moins le peuple grec, ou d’autres nations , mais de sauver les banques qui ont prêté,entre autres, au gouvernement grec. Cela n’a rien d’une opération charitable, sauf aux yeux des assujettis et de la propagande officielle .
Les échéances arrivent aux 19 mai, mais dommage, pas d’argent dans les caisses.
C’est en réalité une nouvelle escroquerie imaginée par les gouvernements français et allemands pour sauver sournoisement leur banque fortement exposée respectivement à la hauteur de 79,4 milliards d’euros et 75,7 milliards d’euros sur la Grèce .
Banques qui ont prêté à la Grèce l’argent qu’elle n’avaient pas, sorti de leur réserve fractionnaire comme un illusionniste sort un lapin de son chapeau.
Il s’agit d’une permutation de créancier. Le contribuable européen se substitue aux banquiers qui récupèrent ainsi leur mise.
C’est-à-dire le reste de l’Europe VA EMPRUNTER à des BANQUES pour « sauver » LES BANQUES qui ont prêté à la Grèce et que la Grèce ne peut pas payer le 19 mai ! Ce qu’il faut savoir c’est que , ces BANQUES , ce sont les MEMES !!! Qui appartiennent toutes aux mêmes familles alliées depuis des siècles, du cartel bancaire mondial. Pluralité de débiteur, augmentation de la garantie, toujours le même créancier !
C’est une colossale arnaque, le peuple va garantir des centaines de milliards. Il est totalement impossible de payer cette dette même sur plusieurs générations. C’est un véritable assassinat économique programmé.

 

Juste au moment de cloturer mon article (2H23), me vient une information importante, j'apprends "qu’une bombe vient d’exploser à Athènes, devant la prison de haute sécurité de Korydallos, où sont notamment incarcérés des membres de l’organisation 17-Novembre."

 


"Jamais, à l’échelle d’un continent, les temps n’ont été aussi pré-révolutionnaires."

  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Léthé - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Malaimé 14/05/2010 18:19


Les Bilderberg ont juré d'amener Jose Barroso, président de la commission européenne et membre des Bilderberg, à faire allusion à la « révolution post-industrielle, » ce qui se traduit en termes
profanes par un krach économique mondial, une autre grande dépression et la totale élimination de la classe moyenne. (extrait de 2007)

La nouvelle dictature économique (3ans après):
José Manuel Barroso indiquent que les commissaires européens décideront dorénavant le budget des Etats membres avant les Parlements nationaux. Blagounette?Non!!!!!!

Pourquoi s'étonner alors que la commission européenne se lance dans une tutelle corporative embrigadante?
Ces enfoirés élitistes ont cette fois non seulement la main mise sur nous mais ils tiennent les politiques par les couilles, qui eux mêmes nous fument et nous mentent.
Je crois qu'en ce genre d'heures, il serait propice de faire une révolution.


Voltaire 14/05/2010 13:19


L’arnaque de la dette publique

« Le Fascisme devrait plutôt être appelé Corporatisme, puisqu’il s’agit en fait de l’intégration des pouvoirs de l’état et des pouvoirs du marché. »
Benito Mussolini (1883-1945), Dirigeant Fasciste de l’italie de 1922 à 1943
Il faut répudier toutes les dettes publiques, qui sont des dettes illégales, et envoyer les banquiers se faire foutre.


Alcide 14/05/2010 13:10


""La population inculte des phénomènes de création monétaire ne comprend rien à ce qui lui arrive. Les politiques créent le « choc » et feignent d’apporter la « solution » pour une meilleure
gouvernance . """

La seule bonne gouvernance serait d’interdire tout mandat électif à tous ces pantins membres d’une société secrète, comme le Bilderberg groupe et toutes obédiences maçonniques , obéissant à leur
maîtres du cartel bancaire.
Nous voyons se dessiner une ébauche du NOM. à l’échelle européenne.


Do 14/05/2010 12:03


Pour faire simple, nous allons vers une centralisation Européenne, avec un chargé des finances européennes. Comme si chaque pays n'était qu'une région d'Europe.
Seulement les intérêts de la France ne sont pas les même que la Grèce ou que l'Espagne, etc...
La question est: A qui profite cette centralisation?
Pour créer un Empire, il est préférable que toutes les terres de celui fonctionne de la même façon (même loi, culture, etc...).
Cependant ce type de bureaucratie à grande échelle et la même qui à fait la défaite du communisme. Le hic, il est que de nos jours, les publicités et les réseaux fusent, la propagande, de plus, est
puissante.


no 14/05/2010 11:37


No Control


La Libre dépêche


 indiscret, bavard, le Cancanier  ce site, libre où vous pourrez piocher l'information, celle là même que l'on essaye souvent de vous cacher ou de vous interpréter.