Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 21:58
La puce RFID ou Radio Frequency Identification

 


puce-rfid-350-copie-1



La RFID (radio frequency identification device) est une technique d’identification à  distance. Elle permet la communication, sans contact, des données d’une puce à  un lecteur. Déjà  ancienne, cette technologie connaît actuellement un boom sans précédent via des puces ou des « étiquettes intelligentes » quasi invisibles ou carrément invisibles sur la plupart des produits que nous achetons.





La capacité de stockage de la puce (de la taille d’un grain de riz, voire plus fine encore) peut s’élever jusqu’à 10GB bits de mémoire, soit 1200000 fois les informations contenues dans un code-barres. Elle fonctionne sans piles et ne nécessite pas de lecteur optique.

Sachez que la nanotechnologie ( technologie de très petite dimension ) a énormément évolué depuis 40 ans. Elle a permis aux industries de réduire les puces RFID à la taille du millimètre (année 2007) puis récemment à la taille de la poussière. Il y a de quoi avoir peur.

micro puce Hitachi

 

Fabriquée initialement par la société américaine Applied Digital Solutions, elle est aujourd'hui banalisée et vendue par différentes société aujourd'hui. La puce permet l'identification et la localisation par satellite des individus. Il s'agit d'une puce électronique qui est implantée sous la peau. Elle est aussi capable de renvoyer des informations biologiques sur son porteur (température du corps, rythme cardiaque, etc).

Elle permet d'y inscrire des données personnelles en vue de servir de carte d'identité ou de carte de crédit, et relié par sattelite, assurant la "traçabilité".

 


Les RFIDs peuvent-elles devenir un réseau de surveillance des citoyens ?

Imaginons un réseau qui analyserait tous les RFIDs actifs aux sorties des magasins, par exemple.

Ainsi, tous les comportements des clients seraient recensés : du simple vol à l'étalage en passant par un achat différent de ce à quoi on pourrait s'attendre d'un point de vue marketing… Chaque achat serait décortiqué, interprété et répertorié dans une immense base de données.

Et encore si ce n'était que lié au marketing...Si il ne s'agissait QUE de surveiller les produits dans les centres commerciaux...

Il est bien plus interessant pour un gouvernement de surveiller tous les produits de sa société : plus simplement, de surveiller sa population...

Bientôt tout le bétail humain lui aussi sera parfaitement "traçable", dès qu'un nouveau 11 septembre fournira le prétexte pour rendre la puce obligatoire, au nom de la "sécurité".

De multiples moyens sont actuellement utilisées pour préparer l'opinion publique à accepter la puce, et pour réduire la répulsion instinctive à l'intrusion d'objets matériels dans le corps, les commerciales rendent la puce attirante par sa technologie et très HYPE.

D'où les efforts des médias et de l'industrie culturelle pour populariser les implants.

Pour rendre la puce désirable et "tendance", plusieurs discothèques dans différentes villes proposent la puce. Dans une discothèque de Barcelone dirigée par un américain, l'on propose déjà aux clients de se faire implanter la puce pour 60euros afin de pouvoir payer les consommations au bar sans argent. Mais la méthode la plus largement utilisée est de populariser la puce grâce à des prétextes médicaux.

Des hôpitaux américains encouragent déjà les patients à se faire greffer une puce contenant leurs données médicales personnelles (groupe sanguin, traitements déjà en cours, etc), dans le but d'éviter les risques d'erreur dans l'identification et le traitement des malades. Les implants seront aussi proposés pour une surveillance médicale à distance avec envoi automatique d'une alerte au médecin en cas de problème.

 

Cette puce apparaît non seulement comme liberticide, mais sa base de donnée et son utilisation est détenue par une élite gouvernante, comment nier alors le questionnement d'un contrôle absolu des individus?

Les caméras dans vos rues, vos téléphones portables, vos cartes de crédits, votre navigation internet, vous êtes déjà surveillés.

"L'avantage" de la puce , c'est de tout centraliser : identité, informations bancaires, carte vitale,  statut sociale etc, données juridiques, envies, consommations, ami(e)s, hobbies, passions,etc..

Imaginez donc la dérive que cela pourrait avoir si le gouvernement décidait d'utiliser la puce comme moyen de lutte contre l'opposition (manifestation, grève, et tout ceux qui refusent le système).

En un clic et hop, votre identité a disparu. Certains diront que cela relève de la fiction, mais tellement de subterfuges existent déjà pour priver certaines personnes de leurs droits...

Cette puce apparaît non seulement comme liberticide, mais sa base de donnée et le contrôle de on utilisation est détenu par une élite gouvernante, comment nier alors le questionnement d'un contrôle absolu des individus?

 

Quand on connaît les recherches faites par le docteur José Delgado sur les ondes basse fréquences et la modification du comportement humain, il n'est pas difficile de faire le lien avec la puce RFID, agissant en plus comme un simple récepteur.

A terme, les implants électroniques pourrait permettre via l'envoie d'ondes à basses fréquences (ELF) de contrôler directement les esprits en modifiant le fonctionnement du cerveau, et donc, l'humeur, les émotions, les pensées et le comportement...

Fiction, ou réalité?

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Léthé - dans Contrôle
commenter cet article

commentaires

Néo 05/02/2010 11:56


Les puces RFID sont une réelle atteinte aux libertés, elles sont partout, carte d'identité, chaussures, vêtement , aliments...Bref,
Georges Orwell n'avait pas si tort dans 1984...


bingo 15/12/2009 01:50


wouahhh, j'avais déjà entendu parler de ça, mais là ça fait carrément peur!!!


La Libre dépêche


 indiscret, bavard, le Cancanier  ce site, libre où vous pourrez piocher l'information, celle là même que l'on essaye souvent de vous cacher ou de vous interpréter.