Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 23:30

Qui a mis les services américains sur la piste du leader d’al-Qaida ? Les Pakistanais pouvaient-ils ignorer la présence de l’ex ennemi public numéro un sur leur territoire ? Le réseau Al Qaida n'est il pas mort depuis 2002? Qu'est-il arrivé à l'hélicoptère, drone qui a attaqué la maison de Ben laden ? Où sont passés les autres occupants la villa d’Abbottabad ?...

Réponses des zones d'ombres en images

pict31

pict32

pict26

pict20

pict24

pict39

pict47

pict12

pict13

pict14

pict15

pict7

pict8

pict11

pict19

pict51

pict17-copie-1

pict20

pict30

pict41

pict16

pict17

pict20bis

 

pict35-copie-1

pict36

pict37

pict38-copie-1

pict2

pict46

pict4

pict3

Repost 0
Published by Léthé - dans Ben laden
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 22:01

(Vidéo importante en fin d'article)

Un nouveau mandat pour obama

 

Malmené par la crise économique, une marée noire et le bourbier afghan, le président américain gagne une nouvelle aura et il est de nouveau craint par les républicains.

En engageant de manière solennelle la responsabilité directe de la Maison-Blanche dans la neutralisation de celui que les Américains présentaient comme «l’ennemi public numéro1», Obama vient de signifier de façon catégorique à tous les américains la fin d’une époque sanglante et le début d’une autre époque qui fait déjà peur dans un monde agité par toutes sortes de conflits*Ce dimanche 1er mai 2011, Barack Obama a gagné sa réélection de 2012!  Il se légitimise aux yeux de tout le monde comme LE président de l'anti terrorisme et ainsi marche sur les crédos des Républicains.

Certains aspirants républicains à la Maison Blanche pourraient même y réfléchir à deux fois avant de tenter de défier Barack Obama en novembre 2012, estime Jeffrey Stewart, professeur à l’université de Santa Barbara : certains pourraient préférer «attendre leur tour et patienter jusqu’en 2016».

 

Oussama : l'écran de fumée

L'annonce il y a 2 jours par Barack Obama de la mort d'Oussama Ben Laden est une fois de plus entourée d'un grand mystère que les médias peinent à dénoncer.  Tous les ingrédients de l'opération de communication médiatique d'envergure sont de nouveau réunis ici.  D'ailleurs, tout ce qui se passe sous nos yeux n’évoque-t-il pas de nouveau un scénario qui épouse les intérêts de l'administration américaine, notamment ceux d'Obama dont la popularité s'effritait ces derniers temps ?

  • Le commando américain qui était censé arrêter Ben Laden fut contraint, nous dit-on, de riposter après avoir essuyé des tirs.  Résultat : Ben Laden a été tué !  On notera toutefois que dans un deuxième temps, la version officielle expliquera que Ben Laden a été abattu de deux balles dans la tête à bout portant ("double tapping").
  • De plus, le corps d'Oussama Ben Laden aurait été jeté à la mer,"en violation totale des règles de l'Islam" précise la Grande Mosquée de Paris, interdisant par la même toute identification ultérieure d'un corps qui aurait été authentifié ... par les militaires US.
  • Les médias nous avertissent : attention la menace terroriste peut redoubler après un tel événement.  La guerre contre la terreur peut donc se poursuivre...
  • Très vite, une photo présentant le visage de Ben Laden tuméfié est diffusée par les télévisions pakistanaises et reprise par les médias du monde entier.  L’image est saisissante.  Oui mais voilà, c'est un faux, et les médias de s'excuser platement pour avoir relayé ce trucage grossier

 

Mort de ben Laden : NE PAS METTRE EN UNE. Photo diffusée par la TV pakistanaise

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne reprenons pas la rhétorique relayée par les grands médias et qui consiste à induire que si Ben Laden vient de disparaître, c'est qu'il était jusque-là bien vivant.  Un grand nombre d’informations accumulées depuis le 11-Septembre tendent à laisser penser que Ben Laden était mort depuis bien longtemps déjà.  Par exemple, dès le 19 janvier 2002, le président pakistanais Pervez Musharraf avait déclaré sur la chaîne américaine d’informations CNN : « Franchement, je pense maintenant qu’il est mort, car il est malade des reins. Les images le montrent extrêmement affaibli ».  Et avant même cette déclaration, dans une brève parue le 26 décembre 2001 dans le journal égyptien Al-Wafd, un haut responsable du gouvernement taliban afghan avait annoncé qu’Oussama Ben Laden avait été enterré.


 

Voici la traduction de cet article du journal égyptien Al-Wafd, (Vol 15 No 4633) en date du 26 Décembre 2001 relatant les funérailles de Ben Laden.

“Islamabad - Un responsable de premier plan mouvement afghan des talibans a annoncé hier la mort d’Oussama ben Laden, le chef de l’organisation Al-Qa’da, affirmant que Ben Laden a souffert de complications graves des poumons et est décédé tranquilement de mort naturelle. Le fonctionnaire, qui a demandé à rester anonyme, a déclaré au journal l’Observer Of Pakistan” qu’il avait lui-même assisté aux funérailles de Ben Laden et qu’il avait vu son visage avant l’inhumation à Tora Bora il ya 10 jours. Il a mentionné que 30 combattants d’Al-Qa’da ont assisté à l’enterrement ainsi que les membres de sa famille et quelques amis des talibans. Lors de la cérémonie de funéraille, des coups de canons ont été tirés en l’air. Le représentant a déclaré qu’il est difficile de déterminer le lieu d’enterrement de Ben Laden, car selon la tradition wahhabite aucune marque n’est laissée sur la tombe. Il a souligné qu’il est peu probable que les forces américaines puisse un jour découvrir des traces de Ben Laden. “

 

Témoignage saisissant :

 

[ The Peoples Voice, par Richard L. Franklin

le 25 octobre 2007 (soit plus de 3ans avant l'annonce de la mort de Ben laden!!)

Il y a plusieurs années, quand je faisais des recherches sur Ben Laden, j’ai appris qu’il souffrait d’une insuffisance rénale progressive. Il a été carrément choisi depuis par la machine de propagande étasunienne pour figurer le symbole d’un Tojo ou d’un Hitler de la Seconde Guerre mondiale, sans compter son rôle important dans l’éviction des Russes d’Afghanistan .

J’ai voulu en savoir plus sur le véritable Ben Laden, par opposition au concept de la propagande.

J’ai vite appris que ses problèmes rénaux remonte à l’époque où il travaillait pour la CIA dans la guerre d’Afghanistan contre l’occupant soviétique. J’ai appris par les récits d’un tiers que la CIA l’avait fait transporter à l’hôpital étasunien de Dubaï pour une dialyse et d’autres soins médicaux.

Après que les soviétiques aient été chassés d’Afghanistan, les activités de Ben Laden sont devenues moins publiques. Il a été impliqué dans le financement d’un camp d’entraînement pour insurgés en Afghanistan, et sa haine à l’égard de l’impérialisme étasunien est devenu un trait connu de ses concepts idéologiques. Il voulait surtout que les militaires étasuniens quittent sa terre natale d’Arabie Saoudite, certainement un souhait raisonnable. Le mieux que je puisse dire est lui et la CIA ont néanmoins toujours maintenu d’étroites relations, car ils en tiraient profit et appréciaient leurs rôles mutuels dans la libération de l’Afghanistan.

La défaillance rénale de Ben Laden devenait un sérieux problème à l’époque du 9-11, et il aurait acheté deux dialyseurs à Dubaï et déménagé l’un de ses camps en Afghanistan et l’autre vers une destination inconnue. À cette époque, ses jours étaient indubitablement comptés. Même s’il avait une programme de dialyse de fortune, son temps diminuait. La défaillance des fonctions rénales est, après tout, une sentence de mort, et la dialyse prolonge seulement la vie de la victime.

Naturellement, ce n’est pas un petit truc. Certains patients ont rallongé leur vie de dix ans avec la dialyse, et, plus récemment, lors des essais expérimentaux du Co Q10, 50% des patients ont retrouvé leur fonction rénale et ont pu arrêter complètement la dialyse.  Ben Laden a raté ce traitement qui sauve potentiellement la vie. Quelqu’un comme Ben Laden, qui était constamment en mouvement et traînait de tous côtés ses propres dialyseurs avec les groupes électrogènes et le carburant, était condamné à mourir assez vite. Il n’est donc pas étonnant qu’il soit mort d’insuffisance rénale, peu de temps après le 9-11.

Vous pourriez trouver intéressant que Ben Laden ait passé les derniers mois de sa vie dans un hôpital étasunien à Dubaï. À un moment, on pouvait trouver sur Internet des témoignages postés par diverses personnes qui lui ont rendu visite à l’hôpital au cours des derniers mois de sa vie. Je connais seulement un site qui a survécu à l’apparente purge effectuée par le pouvoir en place, et qui fournit toujours la vérité sur les derniers jours de Ben Laden, de sa mort, et de son enterrement. Il comprend une notice nécrologique égyptienne et mène à divers autres articles apparentés. (J’ajoute la nécrologie égyptienne et l’URL du site.)

Il y a longtemps, j’ai envoyé sa nécrologie à mes abonnés, car elle a paru dans un grand journal égyptien. Prêtez attention, la notice nécrologique de Ben Laden est apparue dans tout le Moyen-Orient. Parmi les dirigeants des États, le général Musharraf du Pakistan a publiquement annoncé la mort de Ben Laden, une déclaration qui a depuis disparu d’Internet et que ne reconnaît plus Musharraf. Il joue maintenant avec les USA, affirmant que Ben Laden se cache quelque part sur la frontière entre l’Afghanistan et le Pakistan.

J’ai lu trois nécrologies différentes de journaux Arabes. (Dans chaque cas, la version Arabe était imprimée à côté de la traduction Anglaise.) Elles semblent avoir disparu d’Internet, à une exception près, l’article joint. Les faits sont simples. Il a été enterré en secret dans une tombe anonyme lors d’une cérémonie simple en présence d’environ trois douzaine de partisans. ]

 

Depuis maintenant plusieurs années, les "vidéos-confession" de Ben Laden sont considérées comme très suspectes et les différents messages qui lui ont été attribués n'arrivaient plus à convaincre grand monde, Site relatant les faux utilisés pour convaincre de la bonne santé de Ben Laden pas même Alain Chouet, ancien directeur du Service de renseignement de sécurité à la DGSE : Discours d'Alain Chouet au Sénat, le 29/01/10 min: 1:55


 

 

 

 

 Il serait temps d'ouvrir les yeux

Repost 0
Published by Léthé - dans Ben laden
commenter cet article

La Libre dépêche


 indiscret, bavard, le Cancanier  ce site, libre où vous pourrez piocher l'information, celle là même que l'on essaye souvent de vous cacher ou de vous interpréter.