Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 13:19

L’adoption par le Congrès américain, le 21 mars 2010, d’une loi sur la santé a été largement présentée comme un « vote historique » vers la mise en place d’une couverture universelle de la population des Etats-Unis en matière de dépenses de santé

 Mais attention, dérrière l'arbre, se cache la forêt, et il ne va pas sans dire que les spéculateurs financiers des marchés de la santé et de l'assurance vont s'avouer vaincus. D'autant plus que ce sont ces patrons des grandes multinationales, des assurances et industries de complexes militaro-industriels qui dictent la conduite à tenir des dirigeants actuels. Cette nouvelle législation ne va pas éliminer les racines du problème: une industrie de l’assurance privée mue par la recherche du profit. Elle va au contraire enrichir encore davantage ces compagnies d’assurance et renforcer leur pouvoir. Cette loi va contraindre des millions d’Américains à acheter aux assureurs privés de mauvais produits assurantiels et elle conduira au versement de vastes montants des deniers publics à ces compagnies.

En déchiffrant le projet de loi, on peut en analyser certains points forts troublants. (sans non faire penser à certains projets d'authentification en inde, ou dans d'autres pays) Inde « Big Brother is watching you »   (siteofficiel: uidai)

 

Réalité ou fiction?

 

Lors de l'analyse approfondie de ce projet de loi on peut remarquer certaines choses pour le moins étranges pour ne pas dire dérangeantes ou effrayantes. Il est prévu que tous les Américains se voient implanter une micro-puce dans le but de créer un registre national d'identification, pour permettre un "meilleur suivit des patients en ayant toutes les informations relatives à leur santé".

Tout d'abord petite recontextualisation: Verichip et RFIF qu'est ce que c'est? : RFID : la puce qui fait froid dans le dos

 

Voici le document officiel de la F.D.A (Food and Drug Administration), daté du 10 décembre 2004, et intitulé «Class II Special Guidance Document: Implantable Radiofrequency Transponder System for Patient Identification and Health Information» qui parle du sujet. (http://frwebgate.access.gpo.gov/cgi-bin/getdoc.cgi?dbname=111_cong_bills&docid=f:h3200ih.txt.pdf)
A présent prenez note de la formulation utilisée dans le projet de loi HR 3200, « America’s Affordable Health Choices Act of 2009 » qui se trouve sur le site web des Congresses’ House Ways and Means (méthodes et moyens de la chambre des congrès).
A la page 1001, on trouve “Subtitle C - National Medical Device Registry” qui stipule :
musele.jpg "The Secretary of Health and Human Services shall establish and begin implementation of the registry under section 519(g) of the Federal Food, Drug, and Cosmetic Act, as added by paragraph (1), by not later than the date that is 36 months after the date of the en21 actment of this Act, without regard to whether or not final regulations to establish and operate the registry have been promulgated by such date.". 
"ENTRÉE EN VIGUEUR. - Le ministre de la Santé et des Services Sociaux mettra en place et commencera la mise en œuvre du registre en vertu de l'article 519(g) de la Loi fédérale sur la nourriture, les médicaments et les produits cosmétiques, comme cela a été ajouté à partir du paragraphe, pas plus tard qu'à la date qui correspond a 36 mois après la date de promulgation de la présente Loi, sans égard au fait que les réglementations définitives pour établir et exploiter le Registre aient été promulguées ou non à partir de cette date."
Et vous noterez que, cela entrera en vigueur même si aucune réglementation sur son usage n'ait été adoptée. Qu'il y est eu ou non, un encadrement définit au préalable sur l'utilisation du "Registre". Donc, ils s'accordent clairement le droit de pouvoir faire ce qu'ils veulent, encore une fois surprenant. (rire).Par conséquent, en vertu de la loi HR 3200 récemment adoptée par le congrès, le puçage des américains dans une optique purement médicale bien sûre (rire) devrait commencer d’ici l’an 2013

Ainsi, avec ce Projet de Loi sur la santé, il est prévu que tous les Américains se voient implanter une micro-puce dans le but de créer un registre national d'identification, pour permettre un "meilleur suivit des patients en ayant toutes les informations relatives à leur santé".


Le nouveau projet de Loi relatif aux soins de Santé (référencé HR 3200), qui a dernièrement était adopté par le Congrès, contient (à la page 1001 du projet) l'exigence selon laquelle, tous les citoyens qui en dépendent (du système de santé) devront être "identifié", par l'implantation d'une puce sous-cutanée.
En fait, cela était prévu depuis fin 2004, comme le prouve un document officiel de le FDA.

On peut lire dans le paragraphe: "Subtitle C - National Medical Device Registre" ("Sous-titre C - Registre National des Dispositifs Médicaux"), qu'un fichier de toutes personnes, ayant ou ayant eu, un dispositif implanté dans le corps est prévu:
"Le "Secretary" établira un "registre national des dispositifs médicaux" (appelé dans le présent paragraphe un "registre") afin de faciliter l'analyse de la sécurité (des dispositifs) après la commercialisation et les résultats des données de chaque appareil qui… ...est ou a été utilisé dans ou sur un patient…". (Le "Secretary" étant défini comme le "Ministère de la santé et des Services Sociaux").
Donc, toutes les personnes ayant reçues la micro-puce, seront répertoriées dans un nouveau fichier, qui sera mit en place exprès, il n'existait pas auparavant. Sous prétexte de mieux assurer les soins médicaux et de préserver la santé des individus, la population sera concrètement marquée avec une puce électronique et fichée.

 

Derrière le sarcasme de l'article, vous noterez une pointe d'inquiétude vis à vis de ce projet, résidant essentiellement sur deux points:

- En considérant mieux les "avantages" de la puce , à savoir de pouvoir tout centraliser  : identité, informations bancaires, carte vitale,  statut sociale etc, données juridiques, envies, consommations, ami(e)s, hobbies, passions,etc..

Bonjour la protection des données personnelles, mais surtout souriez vous êtes tracés. Sans compter la dérive que cela pourrait avoir si le gouvernement décidait d'utiliser la puce comme moyen de lutte contre l'opposition (manifestation, grève, et tout ceux qui s'opposent au système).

En un clic et hop, votre identité aurait disparu! Certains diront que cela relève de la fiction, mais tellement de subterfuges existent déjà pour priver certaines personnes de leurs droits...

-La deuxième inquiétude réside dans le fait que bien trop souvent, les pays européens ont la facheuse tendance à  vouloir copier leurs vosins américains, tant pour la tendance , que pour la technologie ou le contrôle...

 

En déchiffrant le projet de loi, on peut en analyser certains points forts troublants. ( non sans faire penser à certains projets d'authentification en inde, ou dans d'autres pays) Inde « Big Brother is watching you »   (siteofficiel: uidai)

 

Vidéo très intéressante sur les avancées des nanotechnologies : commission sur la dictature électronique

 


 

 

 

 

Vous êtes avertis...

Partager cet article

Repost 0
Published by Léthé - dans Contrôle
commenter cet article

commentaires

grizli 24/03/2011 14:02


"PAR CONSÉQUENT, EN VERTU DE LA LOI HR 3200 RÉCEMMENT ADOPTÉE PAR LE CONGRES, LE PUÇAGE DES AMÉRICAINS DOIT COMMENCER D’ICI L’AN 2013."

Et personne ne se rebelle?!!!


pyke 24/03/2011 02:46


La France ne saurait tarder!!!
Si tu ne fais pas partie de L'union majoritaire tu ne passes plus au péage!! Ahaha!!

Merci pour l'article


La Libre dépêche


 indiscret, bavard, le Cancanier  ce site, libre où vous pourrez piocher l'information, celle là même que l'on essaye souvent de vous cacher ou de vous interpréter.